Geneviève  Dave Professeur de Religion, enseignement secondaire, Chimay

«?J’irai manifester demain car je sens qu’il est nécessaire d’aller vers une revalorisation de l’image du professeur et cela passe par des mesures politiques. Un accord est en train d’être négocié mais notre cause n’a pas l’air d’être une priorité. Je ne sais pas ce que la manifestation donnera, mais si on ne tente rien, il ne se passera rien. Lorsque je me suis inscrite comme gréviste, j’avais peur d’être mal vue, et au final, c’est 80 % des enseignants de l’école qui protesteront jeudi.?»