Assistance: 75 000.

Arbitre: M. Pedro Proença (Por)

Buts: Valencia (1-0, 26e); Gibson (2-0, 31e); Jurado (2-1, 35e); Anderson (3-1, 73e); Anderson (4-1, 77e).

Cartes jaunes: Scholes, Gibson, Anderson, Escudero

MANCHESTER UNITED: Van der Sar, Rafael (60e, Evra), Smalling, Evans, O'Shea, Nani, Anderson, Scholes (73e, Fletcher), Gibson, Valencia, Berbatov (77e, Owen).

SCHALKE 04: Neuer, Uchida, Höwedes (70e, Huntelaar), Metzelder, Scudero, Papadopoulos, Farfan (75e, Matip), Jurado, Baumjohann (46e, Edu), Raul, Draxler.  

Colossale était l'ampleur de la tâche dévolue hier soir aux joueurs de Schalke 04. Ceux-ci étaient en effet placés dans l'obligation de marquer au moins deux fois à Old Trafford face à un adversaire invaincu sur sa pelouse depuis maintenant un an. Mais qui, dans l'optique de l'importantissime confrontation de dimanche prochain contre Chelsea en championnat, avait décidé de ménager la plupart de ses cadres. Pas de Giggs, Hernandez, Evra, Owen, Vidic, Rooney, Park, Fletcher ou encore Ferdinand au coup d'envoi d'un match qui, après le résultat du match aller, s'annonçait a priori comme une formalité pour les Anglais. Et qui débutait effectivement à l'avantage de ces derniers, malgré une première frappe hors cadre signée Farfan (11e).

Rapidement plié

La domination des Red Devils était récompensée peu avant la demi-heure de jeu quand Gibson, profitant d'une perte de balle de Jurado dans sa propre moitié de terrain, déroulait le tapis rouge sous les pieds de Valencia qui ne se faisait pas prier pour tromper Neuer. Ce dernier, si brillant à l'aller à Gelsenkirchen, se trouait cependant quelques minutes plus tard sur un envoi de Gibson qui ne semblait certainement pas inarrêtable. Peu après, Valencia avait lui aussi le but au bout des crampons, mais Höwedes sauvait à même la ligne fatidique. Entretemps toutefois, Jurado avait sauvé l'honneur de son équipe d'un envoi hors de portée de Van der Sar. Même si la cause semblait entendue, les pensionnaires de Bundesliga avaient le bon goût de mettre plus énergiquement le nez à la fenêtre à la reprise. Mais c'est Neuer qui devait s'illustrer suite à une tentative d'Anderson. Au fil des minutes, la pression des joueurs de Schalke, visiblement fatigués, perdait de son intensité. Ce dont profitait Manchester United pour s'envoler au marquoir grâce à Anderson. La finale de la Ligue des Champions opposera donc Manchester United à Barcelone le samedi 28 mai prochain dans le stade de Wembley. Soit un remake de celle de 2009 qui avait vu les Catalans s'imposer contre les Mancuniens (2-0) à Rome.¦