Touche jeune et renouveau

Anthony n’a pas hésité à guider Sandra dans son interprétation.

La confection de Make Up, le nouvel album de Sandra Kim, n’a pas été laissée au hasard.?Dans une volonté assumée de renouveau, la chanteuse n’a pas hésité à jouer la carte de la collaboration. Parmi ces diverses influences, on retrouve celle d’Anthony Sinatra qui apporte une véritable touche «?jeune?» à ce nouveau disque. Une collaboration atypique qui a pourtant porté ses fruits.

À ce travail d’équipe, le leader de Piano Club et d’Hollywood Porn Star réclamait une unique condition : garder le contrôle de son univers musical en assurant la direction artistique des morceaux proposés.

Le jeune liégeois signe ainsi les deux premiers titres de l’album, Make Up et Anyway the wind blows, écrits, composés et produits tout spécialement pour Sandra.

«?Au début du travail, on sentait bien que Sandra avait du mal à lâcher ses habitudes, explique Anthony. J’ai tenté différentes approches et je lui ai conseillé d’oublier ce qu’elle avait appris avant, qu’elle essaye de chanter moins fort. Ca n’a pas été évident mais elle a vraiment bien géré ça, de manière très professionnelle.?»

Pas à pas

Réunir deux univers totalement différents, n’est pas toujours chose facile.?C’est pourquoi la collaboration entre Anthony et Sandra s’est faite progressivement.?Il était indispensable de respecter les goûts et les attentes de chacun, tout en essayant de marcher dans la même direction.

«?On a tout d’abord travaillé et enregistré un premier morceau en studio.?On a écouté ce que ça donnait chacun de notre côté, et le résultat était satisfaisant.?Alors j’ai pu écrire et composer une deuxième chanson.?En plus de ça, je produis trois autres morceaux du disque.?» ¦