PRO LEAGUEAnderlecht

Lucas Biglia veut éviter l’opération

Lucas Biglia, qui s’est déboîté l’épaule gauche pour la deuxième fois de la saison dimanche contre Bruges, loupera plus que probablement la fin des play-off avec Anderlecht mais aussi la Copa America (du 1er au 24 juillet) avec l’Albiceleste. «?Le double rêve brisé de Lucas?», comme dirait Ariël Jacobs. Tout le monde en est convaincu, au parc Astrid, sauf… Biglia lui-même qui veut croire au miracle. Hier soir, après avoir pris connaissance des résultats des examens passés en journée par l’Argentin, le staff médical anderlechtois s’est penché en sa compagnie sur le cas du milieu de terrain. Opération ou pas opération?? À 22?h?30, la décision n’était toujours pas tombée.

«?Lucas espère éviter l’opération pour pouvoir disputer la Copa America en stabilisant son épaule par n’importe quel moyen, expliquait durant la journée le docteur du Sporting José Huylebroek. Mais cela ne serait peut-être pas prudent. Selon moi, il ne servirait à rien d’attendre. Lorsque l’opération aura eu lieu, si elle a lieu, il faudra compter environ 3 mois avant que Biglia puisse rejouer au plus haut niveau.?»

Si tout se passe comme prévu, Lucas Biglia ferait donc son retour sur les terrains lors de la préparation de la prochaine saison. Avec énormément de points d’interrogation entourant désormais son autre rêve, celui de rejoindre un club plus huppé lors du mercato estival. Rappelons que l’Argentin, en fin de contrat en 2012, n’a toujours pas prolongé son bail au stade Constant Vanden Stock. La direction bruxelloise profitera-t-elle des circonstances pour le convaincre de signer un nouveau contrat??

Lucas Biglia a fêté cette année sa joyeuse entrée dans la prestigieuse équipe nationale d’Argentine. Mais, avec Anderlecht, l’exercice 2010-2011 fera décidément partie des plus sombres pour le capitaine des Mauves. Victime d’une première luxation de l’épaule lors de la première journée de championnat contre Eupen, El Principito allait ensuite se blesser à la cuisse fin octobre à l’Union du Centre, en coupe de Belgique, avant de rechuter au Beerschot trois semaines plus tard. Au total, Biglia n’aura disputé que 20 matches de championnat sur 30 et à peine la moitié des play-off puisqu’il était suspendu pour le match d’ouverture face au Standard. Au total, dans la course au titre, le Sporting aura été privé de son métronome de l’entrejeu durant 15 rencontres sur 40.¦

Pro League