Oussama Ben Laden le visage ensanglanté, la longue barbe en pointe, pas de doute sur la photo, il a l’air bien mort. Sauf que ce n’était pas lui. Le bas du visage est bien une photo de lui, mais prise il y a plusieurs années et le haut appartient à un mort anonyme.

La photo a d’abord été diffusée par les télévisions pakistanaises avant d’êtres reprises par les chaînes du monde entiers et les sites internet.

«?C’était en fait une fausse photo, elle avait déjà circulé sur internet en 2009?», a expliqué à Rana Jawad, le chef du bureau d’Islamabad de Geo TV, la chaîne la plus populaire du Pakistan. «?Nous avions indiqué en la diffusant qu’elle ne pouvait pour l’heure être authentifiée, nous avons pu ensuite vérifier et nous l’avons retirée de l’antenne?», a-t-il conclu.

Aucune photo officielle n’a été diffusée, si bien que certains doutent que Ben Laden soit bien mort. Les USA auraient établi «?une correspondance à près de 100 % entre le code génétique du corps du défunt et celui de plusieurs membres de la famille Ben Laden?», ont annoncé lundi, en fin d’après-midi, des responsables américains.

Cette identification ADN est parfaitement possible en un jour, indique Alain Remue, responsable de la Cellule des personnes disparues à la police fédérale belge. «?Pour une telle analyse ADN, il y a toujours besoin de matériel de comparaison?», explique Alain Remue.

«?L’on pense à des cheveux, des pellicules ou même un dossier dentaire. L’ADN des membres de la famille peut également servir de matériel de comparaison. Les caractéristiques extérieures, tels que les tatouages ou les traces de chirurgie, sont également importantes?», indique le responsable de la Cellule.

«?Les laboratoires scientifiques américains, comme celui du FBI par exemple, sont assez avancés pour travailler très rapidement. L’identification en un jour est parfaitement possible.?»

Par ailleurs, et toujours selon ces hauts responsables américains, la comparaison de photos du corps du chef d’Al-Qaïda avec d’anciennes photos de lui par un spécialiste de la CIA auraient en outre «?permis de déterminer avec 95 % de certitude que le corps était bien celui d’Oussama Ben Laden?».

Il n’empêche : la CIA, a toujours été championne du traficotage de preuves. Pour preuve, la soi-disante présence de sites de construction d’armes nucléaires, en Irak, qui a permis de déclencher la guerre. Un mensonge d’État qui, cette fois, va obliger les USA, à sortir des preuves en béton. ¦