ECONOMIE

Rente nucléaire : la CREG dénonce des manquements graves dans le rapport de la BNB

Rente nucléaire : la CREG dénonce des manquements graves dans le rapport de la BNB

Selon Guido Camps, le rapport contient de graves erreurs car il a été tenu compte des tarifs d'électricité les plus bas. Reporters

Le rapport de la Banque nationale de Belgique (BNB) sur la rente nucléaire présente de graves erreurs et n'est pas relevant, a réagi ce mardi Guido Camps, directeur de la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG), dans une interview à la VRT.

La CREG est stupéfaite du contenu du rapport de la BNB sur la rente nucléaire, où celle-ci est estimée entre 808 et 950 millions d'euros. Selon M. Camps, le rapport contient de graves erreurs car il a été tenu compte des tarifs d'électricité les plus bas, qui ne sont appliqués que pour les grands consommateurs industriels.

Pour M. Camps, la discussion n'est pas encore finie et il ne quitte donc pas la CREG aujourd'hui. Il avait menacé de démissionner si la BNB donnait raison à Electrabel dans le débat sur le calcul de la rente nucléaire.

Les montants que la CREG et Electrabel avançaient sont radicalement différents. La CREG table sur 1,75 à 1,95 milliard d'euros par an alors qu'Electrabel parlait de 750 millions d'euros, dont 652 millions d'euros pour elle-même. Electrabel gère les sept réacteurs nucléaires de Belgique. Le mandat de M. Camps court normalement jusqu'à début 2013.

Belga

Nos dernières videos