FORMULE 1 - GP DE CHINE

La 18e place de Webber due à "des pneus durs trop froids"

La 18e place de Webber due à "des pneus durs trop froids"

Webber peut tirer la gueule sa Red Bull doit normalement lui permettre au minimum le top 4. Reporters

Mark Webber, en difficulté tout le week-end au volant de sa Red Bull-Renault, a semble-t-il fait les frais d'une erreur de stratégie expliquant sa 18e place sur la grille en Chine.

L'Australien Mark Webber (Red Bull) en difficulté tout le week-end au volant de sa Red Bull-Renault), a été sorti des qualifications du Grand Prix de Chine de Formule 1 dès la Q1, dont il a réalisé le 18e temps.

Webber, dont le Kers - système transformant l'énergie des freinages en chevaux supplémentaires à l'accélération - n'avait pas fonctionné samedi matin en essais libres, comme il lui avait déjà fait défaut en Malaisie, a cette fois-ci fait les frais d'une erreur de stratégie.

"Nous avons choisi de le faire courir en pneus durs (moins rapides, NDLR) pour son second tour lancé de la Q1, en pensant que ce serait suffisant. Mais malheureusement, il n'étaient pas à température", a expliqué Christian Horner, le directeur de Red Bull.

Webber a ainsi réalisé le 18e temps, à seulement 1,2 seconde du meilleur chrono de Nico Rosberg (Mercedes). Mais dans une Q1 extrêmement serrée, où les 17 premiers se tenaient en moins d'une seconde, un tel chrono n'a pas suffi.

"C'est la première fois depuis plus d'un an que nous n'avons pas nos deux voitures en Q3", a constaté Horner, dont l'autre pilote, Sebastian Vettel, à la régularité impressionnante, a par contre signé sa troisième pole de la saison en autant de GP.

Belga

 

Nos dernières videos