En 2006, depuis sa cellule de la prison d'Arlon, Gaston Holtzheimer a réussi à escroquer une trentaine de particuliers qui vendaient leur voiture.

Complices à l'extérieur, parmi les gardiens, il usait et abusait du téléphone et de ses belles paroles. Il ajoute deux années fermes à son casier, déjà très très chargé.


Prolongez l'info dans L'Avenir Luxembourg de ce mercredi, page 4.


Nos dernières videos