PROCES KITTY

Les accusés fixés ce soir sur leur sort

Les accusés fixés ce soir sur leur sort

Le procureur général, Bernard Dauchot, a requis mardi midi la condamnation de chaque accusé à une peine de réclusion criminelle à perpétuité. Belga

Le procureur général a requis trois peines de réclusion criminelle à perpétuitéSur base du verdict prononcé lundi soir, le procureur général, Bernard Dauchot, a requis mardi midi la condamnation de chaque accusé à une peine de réclusion criminelle à perpétuité.

Pour rappel, les jurés ont suivi massivement les réquisitions du magistrat de l’accusation pour déclarer les trois accusés coupables sur le même pied du meurtre de la policière, Kitty Van Nieuwenhuysen, de la tentative de meurtre sur son collègue, l’inspecteur Peter Van Stalle, et des coups et blessures graves portés à Ismaïl Sacoor, qui avait également pris dans une fusillade.

Tous ces faits sont constitutifs du drame de Lot. C’était la nuit du 3 au 4 décembre 2007. Les deux policiers avaient été mitraillés à bout portant par Galip Kurum qui, pour ce faire, s’était muni d’un fusil d’assaut Kalachnikov, une arme de guerre de très gros calibre. Comme l’avait requis M. Dauchot, les jurés ont déclaré les deux autres accusés, Noureddine Cheikhni et Hassan Iasir coupables de ces mêmes faits, en tant que co-auteurs.

Mardi midi, le « PG », Bernard Dauchot, n’a trouvé aucune circonstance atténuante pour les trois meurtriers. Pour la défense, Mes Laurent Kennes, Olivier Martins et Michel Bouchat ont demandé à la cour et au jury de descendre nettement en deçà de ces réquisitions. Me Martins a été plus précis. Les faits dont Kurum a été déclaré coupable ne méritent pas plus de 20 ans, à ses yeux.

Me Bouchat n’avait pas caché une grande déception après l’énoncé du verdict. « Comment voulez-vous convaincre un jury qui ne vous a suivi sur aucun point ? », a conclu le plaideur.
Les peines seront prononcées ce mardi soir.
 

Nos dernières videos