POLITIQUE

Le Vlaams Belang actualise son programme et met l'accent sur l'immigration

Le Vlaams Belang actualise son programme et met l'accent sur l'immigration

Le Vlaams Belang actualise son programme. Belga

Le Vlaams Belang a adopté ce dimanche en congrès un programme actualisé, qui met l'accent sur la politique de l'immigration. Avec le slogan "Une politique dure fonctionne", le VB entend s'inspirer des réussites des autres partis d'extrême-droite en Europe, comme la Suisse.

L'affiche du congrès organisé dimanche à Anvers s'inspire d'ailleurs du logo utilisé par le parti suisse UDC depuis plusieurs années, où figurent des moutons blancs dont l'un expulse un mouton noir. Dans la version Vlaams Belang, la brebis galeuse est rouge et porte sur elle non seulement le croissant islamique, mais aussi l'étoile de David.

Lors du congrès, le parti a martelé ses thèmes de prédilection. Filip Dewinter a promis à ses ouailles qu'il obtiendrait une consultation populaire sur les plans de construction à Anvers de deux "supermosquées".

Le parti a aussi proposé de durcir les conditions d'accès aux allocations sociales pour les étrangers. Ceux-ci devraient avoir résidé au moins sept ans dans le pays et s'être acquitté de cotisations pendant trois ans avant de pouvoir en profiter de la sécurité sociale.

Le Vlaams Belang met aussi l'accent sur le retour forcé des demandeurs d'asile déboutés, des illégaux et des étrangers qui ne réussiraient pas un test d'intégration. Il veut enfin stimuler les retours volontaires, avec la mise en place d'un fonds à cet effet, qui servirait notamment à financer des programmes de logement et d'emploi dans les pays d'origine.

Belga