NBA

Les allergies de printemps des Spurs, le nettoyage de printemps des Bulls

Les allergies de printemps des Spurs, le nettoyage de printemps des Bulls

Rose et ses Bulls continuent de briller. NBA

Et de six! Avec ce nouveau revers vendredi à Houston, 119-114, qui s'ajoute aux cinq précédents San Antonio est en train de perdre tout le bénéfice de sa superbe campagne dans le championnat NBA. A l'Est, les Bulls de Rose continuent de briller.

Et de six! Avec ce nouveau revers vendredi à Houston, 119-114, qui s'ajoute aux cinq précédents San Antonio est en train de perdre tout le bénéfice de sa superbe campagne dans le championnat NBA. Tout profit pour les Los Angeles Lakers qui ont aligné leur 9e succès consécutif. Les champions en titre peuvent encore coiffer sur le fil San Antonio en tête du bilan de la Conférence Ouest et de la NBA. Ce qui lui permettrait de bénéficier de l'avantage du terrain tout au long des play-offs. Les hommes de Phil Jackson, après leur succès 85-96 à Utah, comptent 55 victoires (20 défaites). San Antonio est bloqué depuis l'arrivée du printemps, le 21 mars, à 57 succès (19 défaites). Et le 12 avril dans leur avant-dernier match de saison régulière, il y a un certain Los Angeles Lakers-San Antonio qui sera sans doute déterminant.

Les Spurs ont pourtant bien cru mettre un terme à leur série noire quand ils ont remonté un handicap de 11 points dans le derby texan (79-68) et arraché la prolongation par Tim Duncan (108-108). C'est alors que Kevin Martin a pris les choses en main. L'arrière des Rockets a aligné 9 des 11 points de son équipe et terminé la rencontre nanti de 33 unités. Les beaux efforts de Tony Parker (31 pts), de Duncan (23 pts plus 13 rbs) et de Manu Ginobili (23 pts) n'auront pas suffi. Voilà près de 14 ans que San Antonio n'avait plus perdu six matches d'affilée.

Phily en sera

Philadelphie est devenue officiellement la 6e équipe à l'Est à être assurée de sa présence dans le tour final. Les Sixers, qui n'avaient remporté que 27 matches la saison dernière, ont signé leur 40e victoire en championnat aux dépens de New Jersey 115-90.

Autre bénéficiaire de la soirée à l'Est: Miami. Le Heat mis fin aux espoirs de Minnesota battu 92-111 en profitant d'une séquence traduite par un 25-1 au marquoir au début du 3e quart. Dwyane Wade a marqué 32 points, LeBron James 27 (10 ass, 6 rbs) et Chris Bosh 24 (11 rbs). Les Floridiens s'emparent de la 2e place de la Conférence après l'échec de Boston 88-83 à Atlanta. Les Celtics n'avaient pas récupéré de leur victoire de la veille à San Antonio.

Chicago, et le grand favori au titre de MVP, Derrick Rose (27 pts, 7 ass, 4 interceptions) ont signé un 11e succès consécutif devant leurs rivaux préférés les Detroit Pistons 96-101. Les Bulls sont bien installés en tête de la Conférence Est.

Mbenga toujours pas aligné

Indiana est aussi sorti réconforté de la soirée. Les Pacers ont fait un grand pas vers leurs premiers playoffs depuis cinq ans en gagnant de justesse 89-88 face à Milwaukee. Les Bucks peuvent eux désormais oublier le tour final eux qui auraient pu s'imposer sur si le tir primé de Drew Gooden n'avait manqué sa cible au coup de sirène final. Indiana, qui a forgé son succès aux rebonds (47-39), compte 35 victoires (42 défaites) et possède trois victoires de plus que Charlotte (32-43). Les Bobcats ont chuté à Orlando 89-77. Dwight Howard auteur de 26 points et 14 rebonds a été l'artisan de 3 succès en autant de duels cette saison entre les deux franchises.

A l'Ouest, Memphis a remporté le match qu'il fallait 81-93 à la Nouvelle Orléans, où Didier Mbenga ne figurait pas parmi les douze joueurs alignés. Les 28 points de Zach Randolph et les 17 de Tony Allen ainsi qu'un 12-23 dans la première période expliquent ce succès. Du coup, les Grizzlies, 8es à l'Ouest rejoignent les Hornets au niveau comptable (43 victoires-33 défaites). Et la 6e place de Portland, vainqueur d'Oklahoma City 98-91 dans la foulée des 32 points de LaMarcus Aldridge, n'est plus inaccessible. Les Blazers comptent 44 victoires et 32 défaites.

Belga
 

Nos dernières videos