USA - SANTE

Une première greffe totale du visage réussie aux USA

Une greffe du visage réussie pour Dallas Wiens. Son visage (ici avant l'opération) lui a été arraché par un accident sur une ligne à haute tension. Reporters & EPA

La première greffe totale du visage aux Etats-Unis a été réalisée à Boston sur un homme de 25 ans dont le visage avait été intégralement brûlé par une ligne à haute tension.

La première greffe totale du visage aux Etats-Unis a été réalisée à Boston sur un homme de 25 ans dont le visage avait été intégralement brûlé par une ligne à haute tension, a annoncé lundi l'hôpital où l'intervention a eu lieu.

"C'est la première greffe totale de visage" réalisée aux Etats-Unis, a annoncé l'hôpital universitaire Brigham and Women de Boston (Massachusetts, nord-est), précisant que l'intervention avait eu lieu la semaine dernière.

"Cet exploit a été possible grâce à toute l'équipe de chirurgie plastique de l'hôpital mais aussi grâce au don d'organes, le plus beau cadeau qu'un être humain puisse faire à un autre", a salué la présidente du centre hospitalier, Betsy Nable au cours d'une conférence de presse.

L'équipe du chirurgien Bohdan Pomahac, composée d'une trentaine de spécialistes, infirmières et anesthésistes, a participé à l'opération qui a duré plus de quinze heures, pour rétablir "le nez, les lèvres, la peau mais aussi tous les muscles et les nerfs qui permettent à ces organes de ressentir des sensations", indique un communiqué de l'hôpital.

Originaire du Texas (sud), Dallas Wiens avait eu le visage entièrement brûlé en novembre 2008 après que sa tête eu touché une ligne à haute tension pendant qu'il travaillait sur une nacelle élévatrice. Les brûlures avaient totalement effacé les traits de son visage.

Les médecins n'ont toutefois pas réussi à lui rendre la vue, a souligné le Dr Bohdan Pomahac lors de la conférence de presse. "Il est éveillé et parle au téléphone", a ajouté le chirurgien.

Le coût de l'opération, évalué à 300.000 dollars, a été pris en charge par le ministère américain de la Défense dans le cadre de son soutien à la recherche pour les mutilés de guerre.

C'est la seconde greffe du visage que l'hôpital de Boston réalise en quatre ans. La première fois, il s'agissait d'une greffe partielle réalisée sur James Maki, qui avait eu une partie du visage brûlé après une chute sur les rails du métro à Boston.

"James Maki se porte très bien", a déclaré Bohdan Pomahac. "Nous sommes donc optimistes concernant l'avenir de Dallas" Wiens, a-t-il ajouté.

La première greffe totale du visage, y compris les paupières et le système lacrymal, a été réalisée en France en juin 2010.

Belga


 

Nos dernières videos