Contador: "Je n'ai pas été blanchi par patriotisme"

Contador estime que son cas est "exemplaire". EPA

Au terme de la 1re étape du Tour d'Algarve, Alberto Contador est revenu sur la décision de la fédération espagnole de le blanchir. Le triple vainqueur du Tour de France rejette qu'il ait été lavé de soupçons "par patriotisme", mettant en avant des raisons "juridiques et scientifiques".

"Beaucoup de gens me mettent en cause car je suis Espagnol et une figure nationale. J'ai été blanchi et je veux souligner que cela n'est pas une question de patriotisme. Cela est fondé sur des raisons juridiques et scientifiques", a déclaré le coureur lors d'une conférence de presse à Albufeira (sud du Portugal), à l'issue de la première étape du Tour d'Algarve remportée par Philippe Gilbert.

Assis à ses côtés, le directeur de la formation Saxo Bank, Bjarne Riis, a affirmé que "l'équipe et Alberto n'ont eu absolument aucune influence" sur la décision de la Fédération espagnole. "La décision repose sur les faits et exclut toute autre possibilité que celle d'une prise accidentelle", a affirmé l'ancien coureur danois, alors que Contador a toujours clamé son innocence, assurant avoir été victime d'une contamination alimentaire après avoir consommé de la viande.

Confiance en l'AMA et l'UCI

"Mon cas est exemplaire et offre l'opportunité de changer les règlements", a estimé Contador. "Il y a des normes qui doivent être revues à court terme, sinon des injustices continueront à être commises", a-t-il ajouté. "On a beaucoup évolué sur le plan scientifique et les normes doivent être modifiées en fonction de cela".

Pour rappel, la décision de la fédé espagnole reste susceptible d'appel de la part de l'Union cycliste internationale (UCI) et de l'Agence mondiale antidopage (AMA). Ces deux derniers ont un mois pour déposer un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Contador a affirmé avoir "confiance" dans la décision de l'UCI et de l'AMA. "L'AMA et l'UCI ont la possibilité de déposer un recours. Elles sont dans leur droit mais je ne suis pas très préoccupé, j'ai confiance".

Avec Belga