Un pare-brise étudié en F1. Il ressemblerait à ça. Autosprint

La FIA a proposé l'instauration d'un pare-brise sur les monoplaces de Formule 1. Les avis sont partagés.

Le magazine spécialisé italien Autosprint publie sur son site web une image modifiée par ordinateur d'une Ferrari de F1 munie d'un petit pare-brise le long du cockpit d'Alonso.

Selon le mag, la FIA aurait en effet proposé aux teams d'intégrer une structure protectrice permettant non seulement de protéger les pilote de l'impact d'une roue baladeuse, mais aussi des chocs plus importants avec, par exemple, une monoplace concurrente. Celles-ci pesant 650kg, il s'agirait de développer des structures très solides, mais sans réduire la visibilité ou l'aérodynamisme, source de toutes les attentions en F1.

La réflection a également été lancée par Ecclestone après des accidents tels que ceux de Massa en Hongrie en 2009 ou de Schumacher et Liuzzi à Abu Dhabi en 2010 . Le mogul de la F1 craint en effet pour la vie de ses stars. La mort en course du pilote de F2 Henry Surtees, fils du champion du monde John Surtees frappé de plein fouet par un pneu (vidéo ci-dessous), a aussi motivé les recherches. 

Mais cette idée ne fait pas l'unanimité. D'après le site ESPN F1, Felipe Massa, lui-même concerné au premier chef, ne pense pas que le pare-brise proposé par la FIA soit la bonne solution. Le Brésilien avait reçu un ressort dans la visière en Hongrie en 2009, ce qui lui coûta presque un oeil et quelques mois de course. Mais le pilote Ferrari préférerait cependant que "d'autres solutions soient trouvées pour maintenir les roues en place en cas de crash". 
 


 

Nos dernières videos