Le Belge ne veut pas revoter

(illustration) Reporters (illustration)

78% des Belges diraient "non" à de nouvelles élections, contre 12% d'opinions favorables.

Selon le baromètre politique publié partiellement samedi par La Libre Belgique, 78% des 2.000 Belges interrogés disent "non" à de nouvelles élections, contre 12% d'opinions favorables. Le "oui" aux élections est moins répandu en Flandre (9%) qu'en Wallonie (13%) et à Bruxelles (14%). Le baromètre, qui sera livré dans son entièreté lundi, montre aussi que la scission ne fait pas recette puisqu'elle ne recueille que 10% d'opinions favorables.

Vingt-huit pour cent des sondés se déclarent pour leur part en faveur d'une Belgique aux pouvoirs régionaux et communautaires renforcés. Ils sont respectivement 24% et 25% à penser ainsi en Wallonie et à Bruxelles, contre 36% en Flandre.

La scission du pays est souhaitée par 6% des Bruxellois interrogés, 8% des Wallons et 16% des Flamands.

Le baromètre révèle encore qu'Elio Di Rupo (PS) reste le mieux placé (selon l'opinion publique) pour succéder à Yves Leterme au 16, rue de la Loi, avec 36% d'opinions favorables.

Le sondage a été réalisé par Ipsos Social Research Institute entre le 26 novembre et le 10 décembre.

Belga

 

Nos dernières videos