Menace de nouveaux attentats en Europe

Reporters

Un fondamentaliste lié à al-Qaïda a menacé ce lundi l'Otan et l'Europe d'une nouvelle vague d'attentats, après celui de Stockholm. Il appellé également les jihadistes à gâcher les fêtes de fin d'année en Occident avec une campagne de fausses alertes.

Dans un enregistrement sonore, diffusé sur le site "Choumoukh al-islam", Abou Souleimane Al-Nasser, s'exprimant au nom du groupe jusqu'ici inconnu "Les partisans du Jihad mondial", a appelé les pays de l'Otan à "retirer leurs troupes d'Afghanistan immédiatement et sans condition" et à "arrêter leur guerre contre l'islam". Sinon, "vous n'aurez plus de sécurité" et "attendez-vous à ce que nous frappions au coeur de l'Europe", a averti l'orateur, "ministre de la guerre" de l'Etat islamique en Irak, branche irakienne d'Al-Qaïda, dans cet enregistrement d'une minute et 47 secondes.

Dans un communiqué, également publié sur le site "Choumoukh al-islam", lié à Al-Qaïda, le groupe appelle aussi les militants islamistes à "veiller dans les prochains jours à semer la terreur et la panique en terre impie".

Sous le titre, "Voici notre stratégie pour humilier l'Amérique et l'Europe durant leurs fêtes", il recommande aux jihadistes d'appeler des postes de police, des médias et d'autres organismes stratégiques en les "avertissant d'attentats pendant les fêtes de Noël et du nouvel An".

"Nous voulons terrifier les Occidentaux par de fausses alertes", explique-t-il, ajoutant qu'une telle tactique est de nature à "les déstabiliser (...) au cas où nos frères d'Al-Qaïda auraient planifié un attentat de grande ampleur" pour la fin d'année.

Avec Belga

Nos dernières videos