INSOLITE

Faute de Liu Xiaobo, le prix Nobel de la paix remis à une chaise vide

Les membres du comité Nobel (ici Thorbjorn Jagland et Kaci Kullmann Five) ont symboliquement remis le prix à une chaise vide. Reporters

Toujours emprisonné dans son pays, le dissident chinois Liu Xiaobo n'a pu être présent à la remise de son prix Nobel de la paix ce vendredi à Oslo. Le comité a décidé de remettre symboliquement la récompense à une chaise vide.

Le président du comité Nobel, Thorbjoern Jagland, a placé le diplôme et la médaille du prix Nobel de la paix sur la chaise vide du lauréat. Outre la chaise vide, un portrait géant de Liu Xiaobo souriant et un de ses textes lu par l'actrice norvégienne Liv Ullmann représentent symboliquement le lauréat dans l'Hôtel de ville où se tient la cérémonie de remise du Nobel.

Ancienne figure de proue du mouvement de Tiananmen en 1989, Liu Xiaobo purge une peine de 11 ans de prison pour "subversion du pouvoir de l'Etat" après avoir corédigé la "Charte 08", un texte qui réclame une démocratisation de la Chine.

Pékin dénonce un "théâtre politique"

Thorbjoern Jagland, suivi dans la foulée par l'Union européenne, a appelé la Chine à libérer Liu Xiaobo. "Liu n'a fait qu'exercer ses droits civiques. Il n'a rien fait de mal. Il doit être libéré", a déclaré le président du comité Nobel, soulignant que la Constitution chinoise garantissait officiellement la liberté d'expression et le droit de critiquer l'appareil étatique.

De son côté, le ministère chinois des Affaires étangères a fustigé le "théâtre politique" du Nobel. "Ce genre de théâtre politique ne fera jamais vaciller la détermination du peuple de Chine sur la route du socialisme aux caractéristiques chinoises", a déclaré le porte-parole du ministère, Mme Jiang Yu, évoquant une "mentalité de guerre froide".

Avec Belga

Nos dernières videos