VU SUR INTERNET

L'Office de Promotion de la Flandre rebaptise la Wallonie "Belgique" sur une nouvelle carte

Aucun doute pour la Flandre, la Wallonie nexiste plus et devient la Belgique. www.visitflanders.co

La Flandre est un pays. Un pays qui comprend Bruxelles. Et qui est limitrophe des Pays-bas au Nord, et de la Belgique au Sud. C'est ce que montre la carte disponible pour les internautes anglophones du site de l'Office de Promotion de la Flandre.

La Flandre est un pays. Ce pays compte comme grandes villes Bruges, Anvers, Malines, Gand et... Bruxelles. Riante contrée, la Flandre partage des frontières avec, au Nord, les Pays-Bas, à l'Est l'Allemagne et, au sud, la France et... la Belgique.

Non, cette carte que vous voyez n'est pas issue d'un manifeste nationaliste d'extrême droite. Ni d'une page de Wikipédia vandalisée. Ni même d'un roman de SF. Non, cette carte, elle vient de l'organe officiel chargé de promouvoir l'image de la Flandre, de ses atouts, de son tourisme, dans le monde anglophone. 

Cette carte, qui n'est pas la première de ce genre plutôt offensant, vous la trouverez difficilement. Elle est bien planquée derrière une petite vignette anodine, avec la Flandre en rose et la Wallonie symbolisée par un logique "B", sur le site en anglais de l'Office de Promotion de la Flandre: www.visitflanders.co.uk

Ce n'est qu'en cliquant dessus, en l'agrandissant, que vous découvrirez les nouvelles approximations, dont on se doute qu'elles ne peuvent être que volontaires (sans doute par souci de "vulgarisation", de "simplification") commise par cette institution qui n'en est pas à son coup d'essai.

Sur cette carte, vous trouverez donc la Flandre inscrite en tant que pays. Vous verrez Bruxelles comme étant complètement partie prenante de ce territoire. Par contre, nulle trace de la Wallonie, rayée de la carte au sens propre: on ne trouve ici qu'une discrète mention "Belgique", à pouf au-dessus de Namur. 

Sans doute, comme sur l'invitation distribuée par l'Office via son antenne new-yorkaise, une nouvelle erreur d'un graphiste incompétent...