Que faire une fois votre animal décédé?

L'empaillage reste une technique de plus en plus demandée. Reporters

Plusieurs solutions existent pour lui rendre un dernier hommage. Sobre, chère, émouvante,… à vous de choisir.

1. La crémation individuelle
La crémation entre de plus en plus dans les moeurs des gens. Plusieurs entreprises en effectuent. Le prix varie en fonction de la taille de l’animal et s’il faut le transporter ou pas. Comptez entre 15 et 40 € pour un oiseau ou un hamster. Pour les chats, le prix varie de 75 à 95 €. Et de 100 à 260 € pour un chien, suivant la taille.

Il faut ajouter à cela, le prix de l’urne. Vous pouvez décider d’assister ou non à la crémation, de garder les cendres, ou les répandre dans un endroit apprécié par votre animal.

2. L’incinération collective
Relativement moins chère (de 30 à 120 € en fonction de la taille de l’animal) que la crémation individuelle, elle se fait dans les mêmes endroits. Vous recevrez, dans les bons établissements, un certificat vous garantissant le non-traitement de la dépouille avant l’incinération et la non-utilisation des cendres ensuite. Vous ne pourrez par contre pas récupérer les cendres de votre animal, une fois l’incinération effectuée.

3. L’inhumation
Certaines communes autorisent encore l’inhumation des animaux domestiques dans les jardins privés, à certaines conditions. En Région wallonne, la règle de base est que l’animal ne doit pas peser plus de 40 kg. Il ne peut pas avoir eu de maladie contagieuse, entre autres... Avant d’enterrer votre animal, renseignez- vous auprès de votre administration communale. Vous pouvez aussi enterrer votre animal de compagnie dans un cimetière d’animaux. Vous pourrez ainsi venir lui rendre hommage quand vous le voudrez. Il en existe plusieurs en Wallonie. Les prix varient fortement d’un cimetière à l’autre.

4. L’empaillage Ou taxidermie
Grâce à ce système, l’animal conservera un aspect «vivant ». L’empaillage est de plus en plus souvent demandé. Le délai de récupération de l’animal est de minimum 3 mois et peut aller jusqu’à 8 mois, voire un an. Les prix varient au cas par cas.

5. Le clos d’équarrissage
À l’équarrissage, les animaux sont entassés et broyés pour être notamment transformés en poussière d’os. On utilise ensuite ces poussières comme combustible. Si cette solution vous tente, il vous suffit de déposer votre animal chez le vétérinaire ou le faire transporter. Chaque année, quelque 1500 tonnes de cadavres d’animaux de compagnies y sont envoyées. L’équarrissage est gratuit, mais le transport payant pour un animal de compagnie.