Tout ce qui a changé le 1er août

Reporters

Comme chaque premier du mois, des nouveautés sont à pointer notamment pour les pensions des indépendants et les télécommunications.

La pension minimale des travailleurs indépendants a augmenté de 25 euros pour les isolés et 20 euros pour les ménages ce 1er août 2010. Il s'agit de la mise en oeuvre de mesures prises antérieurement.

Avec cette nouvelle augmentation, le montant de la pension minimale est porté à 945 euros pour un isolé et à 1.233 euros pour un ménage.

Facebook a supprimé sa boutique de cadeaux

Les gâteaux d'anniversaire, bouteilles de champagne, fleurs et autres ballons que s'envoient virtuellement les utilisateurs de Facebook ont disparu le 1er août 2010: le réseau de socialisation sur internet a décidé de fermer sa "boutique de cadeaux".

Le responsable de cette application, Jared Morgenstern, avait annoncé sur le site que la boutique fermerait le 1er août, car Facebook "s'intéresse à l'amélioration d'autres produits".

Jared Morgenstern a lui-même participé au lancement en 2007 de cette application qui a donné lieu à l'invention de la "monnaie virtuelle" en circulation sur Facebook.

La "monnaie virtuelle" elle-même n'a pas vocation à disparaître: contre paiement par carte de crédit, les internautes peuvent obtenir des "crédits Facebook" permettant d'acheter divers jeux et applications, ou même de s'envoyer des cadeaux virtuels via des partenaires extérieurs à Facebook.

Les cadeaux envoyés et reçus via la "boutique de cadeaux" restent néanmoins visibles au-delà du 1er août.

Augmentation de certains tarifs chez Belgacom

Belgacom a augmenté un certain nombre de ses tarifs le 1er août. L'augmentation est restée très limitée, a néanmoins précisé l'opérateur téléphonique. "Les adaptations restent au niveau de l'inflation et le client résidentiel moyen verra sa facture fixe augmenter après le 1er août de moins de 0,70 euro par mois". Les anciens plans tarifaires mobiles, qui ne sont plus commercialisés, ont ainsi augmenté de 3 pc. Les plans tarifaires récents sont, eux, restés inchangés.

L'objectivation de la pension alimentaire

La nouvelle loi sur l'objectivation des pensions alimentaires pour enfants est d'application depuis le 1er août 2010. La nouvelle loi permet notamment au juge de faire ouvrir un compte en banque au nom de l'enfant pour recueillir le versement obligatoire d'une pension alimentaire. C'est le juge qui détermine le montant à verser, ainsi que le moment où ce paiement doit être réalisé.

Celui-ci doit également expliquer la manière dont il a fixé le montant de la pension alimentaire. Il doit, pour ce faire, prendre en compte huit éléments, notamment les revenus des parents ou les modalités de garde partagée.

La nouvelle loi offre enfin une meilleure protection aux ayant droits lorsqu'un de parents n'a pas respecté, à deux reprises, son obligation de paiement dans l'année écoulée. Dans ce cas, le juge peut ordonner la saisie sur salaire, ou auprès de l'institution compétente - telle que l'Onem - le cas échéant, pour que l'argent soit directement versé à l'ayant droit.

La convention sur les armes à sous-munitions

La Convention interdisant les armes à sous-munitions est également entrée en vigueur le 1er août. Elle constitue l'étape la plus importante de ces dix dernières années en matière de désarmement.

Le texte interdit l'emploi, la production, le stockage et le transfert de cette catégorie d'armes. Davantage d'États doivent adhérer au traité, selon Handicap International Belgique. L'organisation pointe notamment du doigt les grands pays comme la Chine, la Russie, les Etats-Unis, Israël ou encore les sept pays européens qui n'ont toujours pas adhéré au traité.

A ce jour, 107 gouvernements ont signé la Convention et une trentaine d'entre eux l'ont ratifiée, dont la Belgique.

L'armée belge a d'ailleurs fait détruire ses dernières armes à sous-munitions. Elle disposait de 115.210 obus à sous-munitions, de type 155mm ICM ("Improved Conventional Ammunition"), pour ses obusiers M-109. La destruction de ceux-ci aurait été exécutée par la société italienne Esplodenti Sabino par le biais d'un "contrat de démilitarisation" passé avec l'agence d'entretien et d'approvisionnement (NAMSA, la principale agence de gestion du soutien logistique de l'OTAN).

Réduction des frais de terminaison sur les réseaux mobiles

Les tarifs de terminaison sur les réseaux mobiles, soit les tarifs de gros que les opérateurs se facturent entre eux, ont baissé de 50 pc le 1er août 2010. Dans un premier temps, les baisses tarifaires imposées aux trois opérateurs mobiles belges ont entraîné une réduction de près de 50 pc (passant d'environ 9 cent par minute à moins de 5 cent par minute) des tarifs de terminaison moyens pratiqués en Belgique.

Dans une seconde phase, d'ici le 1er janvier 2013, ces tarifs de terminaison chez Proximus, Mobistar et Base convergeront vers un tarif unique très bas, de l'ordre de 1 centime par minute, reflétant le niveau des coûts qui sont strictement associés à la fourniture du service de terminaison d'appel pour un opérateur efficace exploitant un réseau mobile en Belgique.

Belga