Menacés, 6 pays vont réduire leurs émissions de CO2

Reporters

Six pays parmi les plus menacés de la planète par l'impact du réchauffement climatique, dont les Maldives, se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz carbonique.

"Antigua et Barbuda, le Costa Rica, l'Ethiopie, les Maldives, les îles Marshall et les îles Samoa se sont tous engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à poursuivre leur croissance en développement durable", a déclaré le gouvernement des Maldives dans un communiqué.

Les six nations se sont rencontrées au cours du week-end aux Maldives avant la tenue d'une grande réunion internationale sur le changement climatique à Cancun au Mexique du 29 novembre au 10 décembre.

L'archipel des Maldives, qui ambitionne de neutraliser ses émissions de carbone à l'horizon 2020, est l'une des nations les plus vulnérables à une hausse du niveau des eaux, la plupart de ses îles étant situées à peine au-dessus du niveau de la mer.

L'Ethiopie espère être neutre en carbone d'ici 2025 tandis que les îles Marshall se sont engagées à réduire de 40% leurs émissions d'ici 2020 et les îles Antigua et Barbuda de 25% à la même date. Le Costa Rica anticipe une neutralité carbone d'ici 2021.

Le principe de neutralité carbone consiste à compenser les émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère d'une activité utilisant des énergies fossiles, grâce à une meilleure efficacité énergétique et des sources d'énergie renouvelable.

Ces pays non industrialisés voudraient que les plus grandes nations suivent leur mouvement. "Quand ceux qui ont le moins commencent à faire le plus, cela montre que les ambitions de chacun peuvent être relevées", a commenté le président des Maldives, Mohamed Nasheed.

Avec AFP