MONDIAL 2010 - GROUPE A

La FIFA "fait confiance" au fair-play du Mexique et de l'Uruguay

La FIFA "fait confiance" au fair-play du Mexique et de l'Uruguay

La FIFA compte sur Forlan et ses équipiers pour ne pas arranger un match nul avec le Mexique. Belga

La FIFA "fait confiance" au fair-play du Mexique et de l'Uruguay pour ne pas arranger à l'avance un match nul lors de leur dernier match du groupe A.

Un match nul lors de leur affrontement permettrait aux deux équipes de se qualifier à coup sûr au détriment de l'Afrique du Sud et de la France.

"Le slogan de la FIFA depuis des années est "mon jeu est fair-play" ", a rappelé ce samedi Nicolas Maingot, le porte-parole de la FIFA (Fédération internationale de football) "et nous faisons totalement confiance aux 32 équipes participantes pour jouer honnêtement".

Avant la dernière journée du groupe A le 22 juin, la situation est simple: si l'Uruguay et le Mexique font match nul, ils se qualifieront tous les deux pour les 8e de finale, quel que soit le résultat de France - Afrique du Sud. Si l'un des deux l'emporte en revanche, France ou Afrique du Sud auront une chance de se qualifier au bénéfice de la différence de buts.

L'histoire de la Coupe du monde a retenu quelques cas de collusion entre deux équipes pour figer un résultat favorable. Le plus célèbre est le match Allemagne - Autriche de 1982 (1-0), où les deux formations se sont quasiment arrêtées de jouer une fois acquis ce score, qui leur assurait la qualification au détriment de l'Algérie.

 

Nos dernières videos