Des journalistes boycottent le mariage de Victoria de Suède

L'agence Reporters a par contre couvert l'événement et propose notamment ces quelques photos. Reporters

Le mariage princier de Victoria de Suède ce samedi a été marqué par le refus des trois agences de presse mondiales AFP, AP et Reuters de couvrir l'événement. Que ce soit en texte, photo et vidéo.

AFP, AP et Reuters sont en conflit sur les images avec la télévision publique suédoise SVT détentrice des droits. Dans une note à ses abonnés transmise quelques heures avant la cérémonie prévue à 15h30, l'AFP a expliqué qu'"en raison de restrictions inhabituelles imposées par la télévision publique suédoise SVT sur les images du mariage" elle a décidé avec les deux autres agences "de ne pas couvrir cet événement".

Aucun accord n'étant intervenu entre les agences et la télévision suédoise avant le début de la cérémonie, aucune couverture du mariage n'a donc été assurée par les agences qui avaient déployé des dizaines de reporters texte, photo, vidéo à Stockholm.

Le conflit porte sur le coût des images que les agences estiment exorbitants et sur les restrictions de leur utilisation imposées par la télévision suédoise. Le conflit porte aussi d'une manière plus générale sur le droit à un accès sans restriction à la cérémonie de mariage dans la cathédrale, dont la Cour a donné l'exclusivité des droits vidéo à la télévision suédoise.

Le directeur de l'Information de l'AFP Philippe Massonnet, dénonce "l'usage de plus en plus commercialisé" qui est fait des grands événements par leurs promoteurs.

Albert II en tête de liste

Mis à part ce boycott, le mariage s'est apparemment bien déroulé. De nombreux invités étaient présents. Parmi eux, le roi Albert II figurait en tête de la liste pour voir la princesse héritière Victoria épouser Daniel Westling, son ancien professeur de gymnastique. La place privilégiée de notre souverain s'explique simplement par le fait que la liste est établie par ordre alphabétique. Albert II s'est rendu dans la capitale suédoise en compagnie la reine Paola et de ses trois enfants, venus en couple.

Sont également présents: la reine du Danemark, Margrethe II, le prince héritier du Japon, Naruhito, le roi de Jordanie, Abdullah II, le grand-duc Henri de Luxembourg, le prince Albert de Monaco, la reine Beatrix des Pays-Bas, le roi Harald V de Norvège, le roi Juan Carlos d'Espagne et le prince Edward de Grande-Bretagne.

Avec Belga

Nos dernières videos