Ryanair n'aime pas les taches rouges sur les bras

Reporters

Une Espagnole s'est mise en pétard avec la compagnie Ryanair. A Barcelone, elle a du renoncer à prendre l'avion parce qu'elle avait des taches rouges sur les bras dues à une maladie cutanée non contagieuse. La Garde Civile a été appelée pour l'expulser de l'avion sous les regards courroucés des autres passagers.

A bord, les passagers avaient pris le parti de Roa, une Espagnole de 59 ans, qui entendait partir de Barcelone pour se rendre en Sicile. C'est là, dans l'avion qui devait l'emmener, qu'un employé de Ryanair a repéré les taches rouges sur son bras et décidé d'empêcher Roa de prendre l'air.

La passagère a bien tenté de convaincre l'employé que cette maladie était non-contagieuse. Que depuis dix ans, elle avait voyagé aux Etats-Unis, en Chine, en Russie, toujours sans problème. Rien n'y a fait selon le journal "El Pais" qui relate l'aventure. 

Médecin à la rescousse

Pourtant, Roa avait des éléments qui pouvaient prouver sa bonne foi. Un médecin se trouvait dans l'avion, il a confirmé qu'il sagissait d'une affection cutanée psychosomatique non contagieuse. Pas de fléchissement. Roa a même proposé que son médecin envoie un fax pour confirmer ses propos. Rien à faire.

Une fois descendue à terre, Roa a été entendue par la Garde Civile et a déposé plainte. Du côté de Ryanair, on se défend en disant que c'est la règle de la compagnie: "le passager qui souffre d'une maladie qui pourrait être considérée ou paraître comme contagieuse doit être porteur d'un certificat médical qui prouve que le passager en question peut voler sans risque pour les autres passagers".

Reste à voir ce qui peut "paraître" comme une maladie contagieuse. Une chose est sûre, la prochaine fois que Roa prendra un avion Ryanair, elle portera des manches longues...

 

 

Nos dernières videos