ELECTIONS 2010

Elio Di Rupo siégera au Fédéral

Elio Di Rupo siégera au Fédéral

Reporters

Sera-t-il Premier ministre? Pour le savoir, il faudra encore attendre. Par contre, ce qui est officiel c’est qu’Elio Di Rupo, élu ce dimanche à la Chambre, y prêtera bien serment et y restera.

Le président du PS quitte donc les bancs du parlement wallon où, diront les mauvaises langues, il ne s’est pas beaucoup assis de toute façon.

Pour le remplacer à Namur, ce sera Catherine Houdart, 1re échevine à Mons et qui était la première suppléante du président du PS lors des élections régionales de 2009.

L’annonce du transfert d’Elio Di Rupo n’est évidemment pas étranger à son potentiel de premier ministrable. Mais, Premier ministre ou pas, au cabinet du président du PS on explique que sa montée au fédéral est surtout justifiée par sa volonté d’être au plus près des négociations institutionnelles «qui seront décisives pour l’avenir du pays».

Trois autres mandataires wallons issus du parti socialiste élus ce dimanche sur les listes de la Chambre sont également concernés par un éventuel passage du parlement régional au parlement fédéral. Il s’agit des Liégeois Julie Fernandez-Fernandez et Mauro Lenzini ainsi que du Binchois Laurent Devin. Mais contrairement à leur président national, eux n’ont pas encore décidé dans quel parlement où ils poursuivraient leur travail.

Quant au ministre-président wallon, Rudy Demotte, il restera bien à son poste namurois. C'est Olivier Henry, nouvel élu, qui occupera sa place au parlement fédéral.

+ Prolongez l'info dans L'Avenir de ce mercredi

Nos dernières videos