Johan Bruyneel est furax

Léquipe Radioshack ne sera pas au départ de la Vuelta. Johan Bruyneel est furieux de cette non-sélection. Reporters

Johan Bruyneel ne comprend pas pourquoi son équipe, RadioShack, n'a pas été sélectionné pour le Tour d'Espagne. Les organisateurs évoquent des raisons sportives. Bruyneel n'y croit pas.

Le manager de l'équipe RadioShack, Johan Bruyneel, est furax. Hier, il a en effet appris la non-sélection de sa formation pour le prochain Tour d'Espagne (28 août-19 septembre).

"C'est une décision qui me rend furieux", a affirmé Bruyneel avant le départ de la 4e étape du Tour de Suisse.
 
Bruyneel voulait aligner une belle équipe

"Lundi, j'ai reçu un mail pendant la course (la 3e étape du Tour de Suisse). J'ai alors appelé l'organisateur de la Vuelta Javier Guillen pour avoir une explication. Il m'a dit que parmi les autres équipes candidates à une des six invitations, il avait de meilleures options au niveau sportif", a raconté le manager belge.

"Je pouvais m'attendre à une toute autre raison que celle-là. Nous allions amener une équipe avec Levi Leipheimer, Andreas Klöden, Chris Horner, Haimar Zubeldia et Jani Brajkovic. C'est difficile de trouver mieux... Il doit y avoir d'autres raisons", a estimé le directeur sportif belge.

"Il ne m'aime pas? Je me pose la question"

"D'après l'explication que j'ai eue hier, il y d'autres choses qui se passent. Est-ce que c'est parce qu'on a choisi de ne pas faire le Giro et que les trois Grands Tours fonctionnent ensemble ? Est-ce que c'est parce qu'il ne m'aime pas ? Je commence à me poser la question...", s'est interrogé Bruyneel, qui a dirigé toutes les équipes dans lesquelles Lance Armstrong a couru depuis 1998.

Tant Armstrong que Bruyneel ont récemment été accusés par leur ancien coéquipier Floyd Landis d'avoir eu recours au dopage pendant la carrière du champion américain. Les deux hommes ont démenti cette accusation. Mais ça a peut-être influencé le choix des organisateurs de la Vuelta.

Nos dernières videos