1.115 nouveaux séropositifs en 2009

En 2009, on a diagnostiqué 1115 séropositifs en Belgique. Cest le chiffre le plus élevé depuis le début de lépidémie. Reuters

En 2009, 1.115 personnes ont été infectés par le VIH. C'est le nombre le plus élevé de séropositifs enregistrés depuis le début de l'épidémie. Malgré ce constat, le chiffre est plus ou moins stable.

En 2009, on a diagnostiqué 1.115 nouveaux cas d'infections par le VIH, le virus de l'immunodéficience humaine en Belgique. C'est le nombre le plus élevé enregistré depuis le début de l'épidémie.

Par contre, les diagnostics de SIDA se stabilisent. C'est ce que montrent les chiffres 2009 du VIH/SIDA de l'Institut scientifique de santé publique belge.

La différence entre VIH et SIDA? Le VIH est le virus tandis que le SIDA est le stade avancé de la maladie. Depuis 2004, le nombre de personnes qui découvrent leur séropositivité tend à se stabiliser, se situant entre 1.000 et 1.115 cas par an.

Infections par contacts homo/bisexuels en augmentation

Il existe deux façons d'être infecté par le VIH. Les contacts hétérosexuels constituent la source majeure d'infection, mais la proportion tend à diminuer. Ils concernaient 67% des diagnostics en 2002, contre 48% en 2008.

A l'opposé, le nombre d'infections diagnostiquées par contacts homo/bisexuels masculins est en nette augmentation. Il constituait 23% en 2002 et sont montés à 46% en 2008.

103 cas de SIDA en 2009 contre 256 en 1995

En ce qui concerne les diagnostics de SIDA, les chiffres annuels se
sont stabilisés: entre 120 et 150 nouveaux cas par an. Pour 2009, on dénombre pour le moment 103 cas de SIDA alors qu'en 1995, 256 cas
avaient été rapportés.

Cette diminution est due à l'utilisation, depuis 1996, des nouvelles associations d'antirétroviraux (médicaments utilisés pour le traitement des infections liées aux rétrovirus, dont le VIH).

Nos dernières videos