Eté 67 et MLCD s'imposent aux Octaves de la musique

Eté 67 un des heureux lauréats EDA

Les deux groupes qui ont fait l'événement en ce début d'année par leurs concerts hors normes ont séduit les jurys des Octaves. Les désormais incontournables récompenses en Communauté Française, décernées par l'asbl Octaves de la Musique (Sabam, Médiathèque et Bel RTL), ont été rendues, hier soir, à Bruxelles.

Le groupe Eté 67 a sorti son album "Passer la Frontière", avant ça, le groupe liégeois avait eu la bonne idée d'étrainer ses nouvelles chansons dans une chouette tournée qui s'arrêtait dans des petites salles sympas. Le concept a porté ses fruits. Eté 67 s'offre l'octave du "Specacle/concert de l'année". Au passage, le groupe décroche aussi l'Octave de la "Chanson Française".

 

 

Un groupe qui aurait pu aussi prétendre à l'Octave du concert, c'est My Little Cheap Dictaphone. La formation de Red Boy a franchement épaté lors de ses prestations à Liège et à Bruxelles articulées autour du concept/album "The Tragic Tale Of A Genius". Cela dit, on ne peut pas tout avoir. My Little Cheap Dictaphone s'est en effet imposé en "artiste de l'année" et en "album de l'année".

 

 

Les trois Octaves restantes ont été attribuées à Lionel Solveigh (rock), Radoni's Tribe (Jazz) et Eliane Reyes (Musique classique et contemporaine). 

Le prix du public Bel RTL 2010 revient à Kloé K qui vient de sortir son album essentiel.

Le prix "Emergences" de la Médiathèque salue le travail de Fractionnal pour son album "Blood".

Enfin, l'Octave d'Honneur est décrochée par José Van Dam. 

 

Nos dernières videos