ELECTIONS 2010

Le cdH répond à Alexander De Croo (Open Vld): un gouvernement socio-économique d'abord

Le cdH répond à Alexander De Croo (Open Vld): un gouvernement socio-économique d'abord

Le parti de Joëlle Milquet rappelle ses priorités. Mais il souligne aussi qu'il n'a "pas de tabou sur les moments de discussions communautaires". Comprenez qu'il ne dit pas complètement... non à parler du bouillant dossier avant qu'un gouvernement ne soit Belga

Les dernières déclarations du président de l'Open Vld, Alexander De Croo, ont à nouveau fait du bruit. Le cdH lui répond.

Ce vendredi, Alexander De Croo a estimé qu'il faut un accord institutionnel avant la mise en place du nouveau gouvernement issu des élections du 13 juin.

Pour le cdH, il est préférable de constituer d'abord et rapidement un gouvernement concentré sur un programme socio-économique.

"Le cdH n'a pas de tabou sur les moments de discussions communautaires. Mais il estime que le pays aura besoin d'un gouvernement socio-économique, le plus rapidement possible, pour continuer à gérer la crise au plus tôt et assumer la présidence européenne", note la présidente Joëlle Milquet.

Prévoir un cadre de négociation communautaire clair

Les centristes plaident donc pour la formation rapide d'un gouvernement sur la base d'un programme socio-économique fort. Selon eux, un cadre de négociation doit parallèlement être élaboré pour permettre à celle-ci de commencer "selon un agenda soutenu et une méthodologie efficace".

Ce dialogue institutionnel doit pouvoir compter, d'une manière ou d'une autre, sur une majorité spéciale, disent-ils encore. Et d'insister sur un "nouveau Pacte de solidarité et de Respect entre les Belges" conclu avec "un maximum de représentativité politique tant du Nord que du Sud du pays".

Porte ouverte

Toutefois, ajoute le cdH, si sa volonté ne pouvait être suivie, le parti n'a pas d'objections à entamer les discussions au moment de la formation du gouvernement, même s'il craint que cela ne fasse perdre un temps précieux au pays.