Vatican: un collectif américain réclame l'ordination des femmes

Vatican: un collectif américain réclame l'ordination des femmes BELGA

(Belga) Un collectif catholique américain s'est rendu lundi sur la place Saint-Pierre pour remettre une pétition portant 15.000 signatures et demandant au pape de lever l'interdiction de l'ordination sacerdotale des femmes.

Une quinzaine de membres de ce collectif, intitulé "Women's ordination conference" et principalement composé de femmes, entendait remettre cette pétition avec une lettre signée d'un prêtre américain, Roy Bourgeois, appelant à la fin de l'exclusion des femmes du sacerdoce. "Je suis venu à Rome pour poser une question de base aux chefs de l'Eglise, ici au Vatican: comment pouvons-nous, en tant qu'hommes, dire que notre vocation à Dieu est authentique, et pas celle des femmes?", s'est interrogé le père Roy Bourgeois dans un communiqué remis à la presse. Cette revendication est particulièrement forte dans les Eglises germanophones et dans l'Eglise américaine, où l'exemple d'évêques et de prêtres femmes des Eglises protestantes paraît un exemple à suivre. Le pape Benoît XVI n'est pas prêt à une reconnaissance de l'ordination des femmes, se fondant sur la tradition de l'Eglise catholique et sur les Evangiles dans lesquels les apôtres de Jésus étaient tous des hommes. Le Vatican fait valoir que dans l'Eglise, les femmes peuvent avoir des responsabilités élevées - à la tête d'organismes caritatifs ou administratifs ou encore de congrégations et communautés monastiques -, mais que la prêtrise ne leur est pas ouverte. Au Vatican, la grande majorité des postes dirigeants - dont tous les chefs de dicastères - sont occupés par des hommes. (CHN)