Crue du Mississipi: des délestages pour sauver La Nouvelle-Orléans

(Belga) Les autorités américaines ont ouvert une vanne de délestage sur le cours du Mississippi en Louisiane (sud) qui enregistre une crue historique afin d'éviter une nouvelle inondation de La Nouvelle-Orléans, six ans après Katrina.

Le corps des ingénieurs de l'armée de Terre américaine avait au préalable annoncé qu'il ouvrirait progressivement à partir de 15H00 (20H00 GMT) le canal de déversement de Morganza, en Louisiane, afin d'éviter qu'un "mur d'eau", selon les termes du gouverneur de cet Etat, Bobby Jindal, ne s'abatte sur les milliers d'habitations installées le long de la rivière d'Atchafalaya. "Cela risque d'être plus un marathon qu'un sprint", a déclaré le général Michael Walsh lors d'une conférence de presse à Morganza, précisant qu'"une énorme pression pesait sur tout le système". La vanne a été ouverte quand le débit du fleuve a atteint 42.500 mètres cubes par seconde. C'est la seconde fois seulement depuis sa construction en 1954 que ce canal d'urgence est ouvert. Si toutes les vannes du canal étaient ouvertes, le flux atteindrait un débit de 17.000 mètres cubes à la seconde, soit trois fois le volume d'eau qui tombe chaque jour des chutes du Niagara. Afin d'éviter un tel débit destructeur, une seule vanne a été ouverte samedi pour laisser passer 280 mètres cubes par seconde, une ou deux autres pourraient l'être dimanche. Le délestage, qui permettra d'acheminer l'eau vers le golfe du Mexique, devrait provoquer l'inondation de 1,2 million d'hectares supplémentaires mais permettra d'épargner Baton Rouge et la Nouvelle Orléans. (GEJ)