Russie: 25 opposants à l'autoroute Moscou-St Pétersbourg interpellés

(Belga) La police russe a interpellé sans ménagements dimanche 25 militants, dont les leaders de partis d'opposition, qui protestaient contre l'abattage d'une forêt de la périphérie de Moscou pour un chantier controversé d'autoroute.

Le leader du parti Iabloko Sergueï Mitrokhine et celui du mouvement Front de gauche, Sergueï Oudaltsov, étaient parmi les personnes interpellées. Entre 200 et 300 personnes participaient à la manifestation. Les personnes interpellées étaient accusées par la police de résistance à agent de la force publique, un délit passible de 15 jours de prison. La police de la région de Moscou a indiqué dans un communiqué avoir interpellé les militants parce qu'il "tentaient de tenir une manifestation non autorisée". Le projet d'autoroute payante Moscou-Saint Pétersbourg, auquel prend partie le groupe de BTP français Vinci, fait l'objet d'une mobilisation croissante ces derniers mois, marquée par nombre d'épisodes violents. Dans la nuit de jeudi à vendredi, cinq militants qui veillaient sur le site, dont un Français, ont été roués de coups. Le rédacteur en chef d'un journal local engagé contre le chantier a été laissé pour mort après une agression en 2008. Amputé d'une jambe, il a passé des mois dans le coma et ne peut toujours pas parler. En août dernier, après une manifestation dans le centre de Moscou, le président Dmitri Medvedev avait gelé le chantier. Mais en décembre, le gouvernement a finalement annoncé sa décision "définitive" de reprendre les travaux. (MPK)