Action d'Ecolo devant la centrale de Tihange après le contrôle d'un photographe

Action d'Ecolo devant la centrale de Tihange après le contrôle d'un photographe

Action d'Ecolo devant la centrale de Tihange après le contrôle d'un photographe BELGA

(Belga) Des membres de la section jeunes d'Ecolo Huy-Waremme ont mené une action symbolique devant la centrale nucléaire de Tihange. Ils voulaient dénoncer une situation à laquelle un étudiant en photographie a été confronté il y a quinze jours. Le jeune homme faisait des photos du site nucléaire à partir de la voie publique. Il a été contrôlé, ses photos ont été effacées et sa carte mémoire a été confisquée.

"Nous avons décidé de venir photographier la centrale comme l'a fait l'étudiant afin de voir si on nous confisquera notre liberté individuelle", explique Nicolas Parent, porte-parole d'Ecolo. Au bout d'une trentaine de minutes, le service de sécurité de la centrale est allé à la rencontre des photographes. La police a ensuite été appelée et a contrôlé les membres d'Ecolo. "Les policiers ont procédé au contrôle de nos identités et on passé en revue les photos qui avaient été prise. Je leur ai demandé sur quelle base était opéré ce contrôle. Ils ont répondu que c'était pour une raison d'ordre public. Contrairement à l'étudiant, il n'y a une aucune confiscation. Cela nous conforte dans l'idée que ce qui s'est passé ne repose pas sur une base légale", explique Nicolas Parent. (MDP)