Egypte: 190 personnes vont être déférées devant des tribunaux militaires

Egypte: 190 personnes vont être déférées devant des tribunaux militaires

Egypte: 190 personnes vont être déférées devant des tribunaux militaires BELGA

(Belga) L'armée égyptienne a annoncé dimanche que 190 personnes arrêtées après les violents affrontements entre musulmans et chrétiens qui ont fait 10 morts la veille au Caire seraient déférées devant des tribunaux militaires.

L'armée a ordonné "le transfert de toutes les personnes arrêtées en liaison avec les événements de samedi soir et dont le nombre s'élève à 190 pour qu'elles soient déférées devant la cour militaire suprême", selon un communiqué. L'armée, qui assure la direction du pays depuis qu'une révolte populaire a chassé le président Hosni Moubarak le 11 février, avait promis samedi soir d'agir fermement contres les responsables des violences. Un général, s'exprimant dans la nuit à la télévision, avait assuré que l'armée ne permettrait pas "à quelque courant que ce soit d'imposer son hégémonie en Egypte". Le Premier ministre égyptien Essam Charaf a reporté un déplacement à l'étranger et convoqué une réunion de crise du cabinet au lendemain de ces violences. (MDP)