Attaques à Kandahar: le bilan monte à 4 morts, plus de 40 blessés

(Belga) Le bilan d'une série d'attaques revendiquées par les talibans, lancées samedi contre des bâtiments gouvernementaux à Kandahar, dans le sud de l'Afghanistan, est passé à quatre morts et le siège d'un bâtiment se poursuivait dimanche, ont indiqué des responsables.

Les rebelles, armés de fusils et de lance-grenades, sont passés à l'action samedi vers 13h00 (08h00 GMT). Ils ont pris le contrôle de plusieurs bâtiments et attaqué le bureau du gouverneur, qui se trouvait sur place. Il y a eu dix explosions, dont six attentats suicide et quatre attentats commis avec des véhicules piégés, a indiqué le gouverneur. Au moins deux roquettes ont été tirées sur le bâtiment dans lequel se trouve le bureau du gouverneur, a déclaré à l'AFP Zalmay Ayubi, porte-parole des autorités de la province de Kandahar. Si les violences ont nettement diminué durant la nuit, les rebelles occupaient toujours dimanche un immeuble d'où ils tiraient des balles et des roquettes. L'immeuble se trouve à proximité du bureau des servives de renseignements afghans (NDS). Les talibans disent avoir planifié ces actions de longue date et ne les ont pas liées à la mort d'Oussama Ben Laden. "Nous avons dénombré 46 blessés, 24 sont des personnels de sécurité, le reste des civils", a indiqué Mohammad Hashim, médecin à l'hôpital de Kandahar. "Nous avons également dénombré quatre morts, deux civils et deux membres du personnel de sécurité", a-t-il ajouté. Le précédent bilan samedi faisait état de deux morts. Des soldats de la force de l'Otan en Afghanistan, l'Isaf, ont participé aux côtés des forces gouvernementales afghanes aux combats contre les insurgés. (BAJ)