Holocauste: une base de données internationale des biens juifs volés

(Belga) Les Archives nationales des Etats-Unis ont établi un portail internet commun pour accéder à une base de données des biens culturels volés aux juifs à l'époque nazie, qui réunit les archives de plusieurs pays et institutions internationales.

Des millions de pages de documents et d'images numérisées sont désormais disponibles à travers ce portail d'où l'on peut naviguer vers les archives américaines, françaises, britanniques, allemandes, belges ou ukrainiennes. Ce site, qui permet au public d'accéder aux documents relatifs aux biens volés ou disparus pendant l'époque nazie a été officiellement lancé jeudi à Washington, lors d'une cérémonie à laquelle participaient les responsables des archives nationales de plusieurs pays. "Les chercheurs du monde entier vont désormais pouvoir utiliser un seul point d'entrée pour avoir un large accès à ces documents numérisés", a déclaré David Ferriero, directeur des Archives nationales des Etats-Unis. "C'est vraiment fait pour aider les ayants droit des victimes", a expliqué Frédéric Du Laurens, directeur des Archives françaises, dont les vastes ressources sont incluses dans ce portail. Tableaux, meubles, livres rares, bibelots volés aux familles juives et aux autres victimes de l'Holocauste peuvent être ainsi identifiés et retrouvés. Le portail est accessible à l'adresse suivante: www.archives.gov/research/holocaust/international-resources. (DGO)