Des femmes enceintes attirent l'attention sur la mortalité maternelle dans les pays du sud

Des femmes enceintes attirent l'attention sur la mortalité maternelle dans les pays du sud

Des femmes enceintes attirent l'attention sur la mortalité maternelle dans les pays du sud BELGA

(Belga) Une dizaine de femmes enceintes ont dénudé leur ventre, jeudi, dans le péristyle du parlement pour souligner les fortes différences nord-sud concernant la mortalité maternelle.

L'action était organisée par les "Parlementaires pour les Objectifs du Millénaire", un groupe informel composé de membres de la Chambre et du Sénat issus de différents partis politiques. Elle avait pour but d'attirer l'attention sur la différence entre la situation des femmes du nord et du sud concernant leur maternité. En Belgique, une femme sur 7.800 court le risque de mourir des suites des complications d'une grossesse. Dans les pays du sud, ce risque est de 1 femmes sur 7. En 2000, le gouvernement belge a signé la Déclaration du Millénaire dont le cinquième Objectif était de réduire la mortalité maternelle de 75% entre 1990 et 2015. Or, dans certains pays, on n'enregistre pratiquement pas de progrès dans la lutte contre la mortalité maternelle. Toutes les minutes et demie, partout dans le monde, une femme meurt des suites de sa grossesse ou de son accouchement, ce qui représente plus de 1.000 femmes par jour. Pas moins de 99% de ces décès surviennent dans des pays en voie de développement et plus de la moitié rien qu'en Afrique subsaharienne, soulignent les Parlementaires pour les Objectifs du Millénaire. (VIM)