Saisie record de méthamphétamine en Australie: un Belge parmi les personnes arrêtées

(Belga) La police australienne a annoncé jeudi la saisie de 239 kg de méthamphétamine, un record en Australie, et souligné que la vigueur du dollar australien rendait le pays attirant pour les trafiquants de drogue. Parmi les quatre personnes arrêtées dans le cadre de cette opération figure un ressortissant belge.

La drogue, d'une valeur marchande de 50 millions de dollars australiens (36,1 millions d'euros) à la revente, a été saisie lors de plusieurs raids à Sydney et Perth (ouest). Quatre homme ont été arrêtés, deux Australiens, un Belge et un Néerlandais, a indiqué la police. "Cette enquête porte un coup significatif aux groupes criminels opérant en Australie", a déclaré Kevin Zuccato, de la police fédérale. La sophistication des réseaux criminels internationaux et la force de la devise australienne rendent l'Australie de plus en plus populaire auprès des trafiquants de drogue, a-t-il ajouté. Depuis plusieurs mois, le dollar australien grimpe face au billet vert et évolue actuellement à des niveaux historiques. Depuis juillet 2010, la police australienne a saisi plus de 1,8 tonne de drogue, dont 692 kg de cocaïne (+76% par rapport à l'année précédente), 431 kg d'amphétamine (+44%) et 315 kg d'héroïne (+128%). La méthamphétamine, utilisée pendant la Seconde guerre mondiale pour stimuler les combattants, est très simple à fabriquer et possède un grand potentiel de diffusion qui en fait un produit très surveillé. Substance stimulante du système nerveux central chimiquement voisine des amphétamines mais plus puissante, la méthamphétamine, baptisée "yaba" en Thaïlande ("pilule de la folie"), provoque, selon des témoignages d'usagers, une euphorie accompagnée d'une augmentation de l'excitation sexuelle et donne un sentiment de surpuissance qui peut dégénérer en agressivité. (LEE)