Consignes sur les canettes: Henry a demandé une étude

(Belga) Le ministre wallon de l'Environnement, Philippe Henry, a confié à un bureau d'études la réalisation d'une note préparatoire à l'instauration d'une consigne sur les canettes de boissons. L'objectif de cette étude est de développer des arguments environnementaux, économiques et sociaux favorables ou défavorables à ce système, a-t-il indiqué mardi en Commission du parlement, en réponse à une interpellation de Willy Borsus (MR).

Le ministre souhaite également impliquer le gouvernement fédéral, en raison de ses compétences dans ce domaine, et les autres Régions dans ce travail. Il entend par ailleurs saisir l'Union européenne de la question en mettant le point à l'ordre du jour d'une réunion du Comité de Concertation de Politique Internationale de l'Environnement (CCPIE). La Commission européenne a en effet entamé une étude sur la faisabilité d'"un système européen de remboursement des canettes métalliques". La question suscite le débat. Au mois de mars, le groupe cdH a déposé une proposition de résolution demandant l'instauration d'un système de consignes sur les canettes en raison des tonnes de déchets sauvages qu'elles génèrent. Une pétition circule également sur internet (www.lapetition.be) en faveur de ce système. A l'inverse, Fost Plus organisme privé qui prend en charge la promotion, la coordination et le financement des collectes sélectives, du tri et du recyclage des déchets d'emballages ménagers en Belgique, n'y est pas favorable. Selon lui, le système actuel de l'obligation de reprise est performant et risque d'être mis à mal si une consigne était instaurée. (NBA)