Rente nucléaire: M. Leterme veut fixer un montant "juridiquement inattaquable"

(Belga) Le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme a affirmé mardi soir que le gouvernement fédéral allait calculer tranquillement et de "manière juridiquement inattaquable" le montant qu'Electrabel devra payer au trésor en vertu de la rente nucléaire pour ses centrales déjà amorties.

Un Conseil des ministres restreint doit examiner mercredi matin l'étude sur "la rente de rareté nucléaire belge" réalisée par la Banque nationale de Belgique (BNB). Le plus important, c'est qu'une partie "équitable" du bénéfice réalisé grâce à la production d'électricité au moyen de centrales nucléaires déjà amorties revienne à l'Etat, a affirmé M. Leterme lors de l'émission "Terzake" de la VRT-télévision. La discussion en cours entre la Commission de régulation de l'électricité et du gaz (CREG) et la BNB - qui proposent des chiffres très différents sur le montant de la rente nucléaire - démontre, selon le chef du gouvernement, la nécessité d'essayer de déterminer le montant "le plus juste". Le gouvernement a fait preuve de prudence en n'inscrivant aucun montant dans son budget 2011, a-t-il fait valoir. Une audition est aussi prévue la semaine prochaine à la Chambre avec des responsable de la CREG et de la BNB, a encore indiqué M. Leterme. (AHO)

Nos dernières videos