(Belga) Le préavis d'actions -y compris la grève-, qui avait été déposé par le front commun syndical au sein de l'opérateur de réseau de gaz et d'électricité Ores, a été levé mardi, à la suite d'une réunion positive avec la direction.

L'origine du dépôt de ce préavis d'actions remontait à des mouvements de grève spontanés survenus en mai de l'année dernière sur les sites d'Ores à Auvelais et Namur. A la suite de ces mouvements, certains travailleurs s'étaient vu comptabiliser des jours d'absence injustifiée, plutôt que des jours de grève, ce qui avait pour conséquence la perte de jours de congé et un impact financier pour ces travailleurs. "La réunion de ce mardi s'est bien terminée. La direction est revenue sur les positions entérinées depuis un an. Les gens qui étaient considérés en absence injustifiée ont été remis en grève. D'autres travailleurs, qui avaient été empêchés de travailler, ne sont plus non plus considérés en absence injustifiée", s'est réjoui Marc Lambert, membre du bureau exécutif fédéral du syndicat socialiste Gazelco. Le préavis du front commun syndical, qui arrivait à échéance ce mardi, a donc été levé. (LEE)

Nos dernières videos