Plus de 57.000 Africains de l'ouest ont fui la Libye via le Niger

Plus de 57.000 Africains de l'ouest ont fui la Libye via le Niger BELGA

(Belga) Plus de 57.000 ressortissants d'Afrique de l'ouest, en majorité des Nigériens, ont fui depuis le 13 février les violences en Libye pour le Niger voisin, a annoncé mardi l'Organisation internationale des migrations (OIM) à Niamey.

Parmi ces migrants, tous arrivés par la route à bord de camions, 54.000 Nigériens et 3.200 ressortissants ouest-africains d'autres nationalités ont été dénombrés, a indiqué à la presse Mme Abibatou Wane, chef de mission de l'OIM au Niger. Seuls 3.163 Nigériens ont été rapatriés par avion depuis la Tunisie ou l'Egypte, a-t-elle précisé. Selon de récentes images montrées à la télévision publique nigérienne, ces voyageurs, juchés sur des camions surchargés, paraissaient épuisés par la traversée du désert à leur arrivée à Dirkou, localité nigérienne proche de la frontière libyenne avant d'atteindre Agadez. Dirkou est à trois jours de route d'Agadez, elle-même située à un millier de kilomètres de la capitale, Niamey. "A leur arrivée à Dirkou, nous identifions les plus vulnérables avec un accent particulier sur les femmes et les enfants auxquels nous offrons des vivres et les premiers soins", a souligné Abibatou Wane. Elle a expliqué que les Nigériens sont ensuite tous acheminés à Agadez avant de regagner leurs régions respectives. Les autres Africains de l'ouest sont conduits jusqu'à Niamey, puis dans leur pays respectif, a-t-elle dit. Samedi, trois de ces émigrés ont été tués et 72 blessés, dont 22 grièvement, dans l'accident du camion qui les transportait près d'Agadez. (LEE)
Nos dernières videos