Ponctualité des trains: navetteurs.be relativise la progression

(Belga) Navetteurs.be nuance dans un communiqué "l'amélioration" de la ponctualité des trains au premier trimestre 2011 qui avait été relevée par Infrabel, le gestionnaire du réseau ferroviaire. "Si les chiffres globaux démontrent une progression de 1,5 % avant neutralisation par rapport au premier trimestre 2010, la ponctualité avait atteint un niveau historiquement bas l'an dernier", indique l'association de défense des voyageurs.

Pour navetteurs.be, la ponctualité ne pouvait "logiquement qu'augmenter en 2011". L'association précise que l'objectif fixé par le contrat de gestion est de 95 % de trains à l'heure après neutralisation alors que le taux est de 91,40 % au 1er trimestre 2011. Seuls les retards de six minutes ou plus sont comptabilisés. Ceux causés par des tiers (suicides, accidents aux passages à niveau, etc.) ne sont pas pris en compte. Les chiffres tiennent compte par contre de l'accident de Buizingen, survenu au premier trimestre 2010. "Tout n'est pas à mettre sur le dos du management actuel. La SNCB paie les pots cassés d'années de sous-investissement", considère Gianni Tabbone, porte-parole de l'association. Navetteurs.be estime que des efforts supplémentaires doivent être fournis par l'ensemble du Groupe SNCB afin d'atteindre un taux de ponctualité optimal durant les heures de pointe. Il demande un meilleur entretien du matériel et un remplacement progressif de ce dernier. Selon Infrabel, le taux de ponctualité en heures de pointe chute à 84,3% le matin et 81,3 pc le soir, contre respectivement 81,7 et 79,7 pc l'an passé. (FCH)

Nos dernières videos