Italie: 200 militants et migrants tunisiens bloquent les voies à Vintimille

Italie: 200 militants et migrants tunisiens bloquent les voies à Vintimille

Italie: 200 militants et migrants tunisiens bloquent les voies à Vintimille BELGA

(Belga) Quelque 200 militants des droits de l'Homme, italiens et français, mais aussi des immigrés tunisiens, bloquaient dimanche les voies de la gare de Vintimille, à la frontière française, où les trains vers la France ont été annulés.

"On va rester ici jusqu'à ce qu'on nous propose des lits pour dormir ce soir à Vintimille, parce qu'on veut prendre un train pour la France demain matin", a déclaré une militante italienne. Les militants des droits de l'Homme, beaucoup d'Italiens mais aussi des Français, avaient prévu de monter à bord d'un "train de la dignité" de Vintimille partant à 13h17 pour Nice, en compagnie de candidats tunisiens à l'immigration. Une correspondance devait emmener certains d'entre eux jusqu'à Marseille. Mais à la mi-journée tous les trains régionaux en direction de la France, ont été annulés par la préfecture des Alpes-Maritimes. A Rome, le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini a donné "instruction à l'ambassadeur italien à Paris d'exprimer la ferme protestation du gouvernement italien" après l'annulation des trains. Souhaitant manifester leur mécontentement devant le consulat de France de Vintimille, les manifestants et les immigrés tunisiens ont été cernés dans le quartier de la gare par les carabinieri. Ils ont ensuite investi la gare. "Le Train de la Dignité partira de Vintimille, pour traverser la frontière et arriver à Marseille. Italiens, Français et Migrants, ensemble, défieront les blocages gouvernementaux pour ouvrir les frontières, garantir le libre accès au territoire européen, et rappeler qu'aucun être humain est illégal", avaient annoncé les organisateurs. (DGO)
Nos dernières videos