Azerbaïdjan: la police empêche une manifestation, des interpellations

(Belga) La police azerbaïdjanaise a investi dimanche un parc du centre de Bakou et interpellé plusieurs personnes, empêchant la tenue d'une nouvelle manifestation de l'opposition qui tente depuis des semaines de mobiliser contre les autorités.

Des policiers anti-émeutes casqués et armés de matraques ont dispersé les militants qui se rassemblaient dans le parc Sahir, au centre de Bakou, où un appel au rassemblement avait été lancé. Plusieurs personnes ont été interpellées, dont une femme dont les enfants criaient "Liberté! " alors qu'elle était emmenée. Ces dernières semaines, plus d'une centaine de militants de l'opposition avaient été arrêtés alors qu'ils tentaient de manifester contre le régime en place en suivant le modèle des révoltes populaires dans le monde arabe. L'organisation de défense des droits de l'Homme Amnesty International a appelé vendredi l'Azerbaïdjan à cesser la "répression" des rassemblements d'opposition. Mais le président Ilham Aliev a dénoncé le même jour des tentatives de "déstabilisation" du pays fomentées depuis l'étranger, qui n'ont selon lui pas le soutien de la population. Les partis de l'opposition se plaignent de l'absence de droits démocratiques et de liberté d'expression. M. Aliev, qui a succédé à son père en 2003 dans ce pays du Caucase riche en hydrocarbures, a été réélu en 2008 pour un deuxième quinquennat et a obtenu par référendum l'année suivante la levée de la limitation de l'exercice du pouvoir à deux mandats présidentiels consécutifs. (DGO)
Nos dernières videos