Crise: "fuir n'est pas une solution"

Crise: "fuir n'est pas une solution" BELGA

(Belga) Le Premier ministre démissionnaire Yves Leterme (CD&V) a réaffirmé dimanche qu'il revenait aux deux vainqueurs des élections du 13 juin dernier, le PS et la N-VA, de conclure un accord communautaire qui permettra la formation d'un nouveau gouvernement fédéral.

"Fuir n'est pas une solution", a-t-il affirmé lors de l'émission De Zevende Dag de la VRT-télévision. M. Leterme réagissait ainsi à l'ultimatum posé par le parti nationaliste flamand, dont le président, Bart De Wever, a réaffirmé vendredi que la N-VA évaluerait fin avril si la poursuite des négociations avait du sens. La N-VA critique depuis plusieurs semaines le fait que le gouvernement prenne, en affaires courantes, des décisions, notamment sur le budget, sans l'associer aux discussions. M. Leterme a paré dimanche cette critique. "La N-VA n'est pas seule au monde", a-t-il lancé. Selon le Premier ministre, tous les partis siégeant au parlement ont eu l'occasion d'exprimer leur opinion. "Certains ont saisi cette chance, comme Frank Vandenbroucke (sp.a). Mais c'est vrai que la N-VA a peu participé aux chances offertes au parlement", a-t-il dit. M. Leterme s'est déclaré confiant dans l'approbation par l'Europe du budget pluriannuel en cours de préparation. Il s'attend toutefois à davantage de critiques en ce qui concerne le programme national de réforme - que chaque Etat-membre doit soumettre à l'Union européenne contenant les éléments de la politique par lequel il espère atteindre les objectifs de la stratégie européenne 2020. Selon le chef du gouvernement, il est possible que l'UE réclame des mesures supplémentaires pour lutter contre le vieillissement. "Mais je répète qu'il est préférable qu'un gouvernement de plein exercice soit formé le plus rapidement possible", a-t-il conclu. (DRM)

Nos dernières videos