(Belga) L'armée a dispersé mardi après-midi au Caire un sit-in de manifestants place Tahrir, haut lieu de la contestation contre le régime de l'ancien président Hosni Moubarak, a rapporté l'agence officielle Mena.

"Des membres de la police militaire (...) sont allés sur la place Tahrir avec des blindés pour l'évacuer et faire en sorte qu'une vie normale revienne dans les rues", indique l'agence. La Mena précise que "la police militaire a arrêté plusieurs hors-la-loi (...) et a évacué des véhicules militaires" qui avaient été incendiés lors d'affrontements dans la nuit de vendredi à samedi entre manifestants et forces de l'ordre. Selon un photographe de l'AFP, les manifestants étaient quelques dizaines avant d'être évacués. Dans la nuit de vendredi à samedi, une intervention de la police militaire sur la place, occupée par les manifestants, avait fait un mort et 71 blessés selon un bilan officiel. Des sources médicales avaient auparavant fait état de deux morts. Des centaines de manifestants s'étaient cependant retrouvés le lendemain sur ce haut lieu du mouvement de contestation, qui avait entraîné le 11 février le départ du président Hosni Moubarak. Les manifestants lançaient des slogans hostiles au maréchal Hussein Tantaoui, chef de l'institution militaire au pouvoir depuis la chute de Hosni Moubarak. (DGO)
Nos dernières videos