MONDE

Côte d'Ivoire: coups de feu et pillages à Abidjan

Côte d'Ivoire: coups de feu et pillages à Abidjan

Reporters

Abidjan était mardi le théâtre de pillages et dans certains quartiers des coups de feu se faisaient entendre, l'insécurité persistant après dix jours de guerre, au lendemain de l'arrestation de l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo.

Alors que les Forces républicaines (FRCI) du nouveau chef d'Etat Alassane Ouattara avouaient être débordées, les pillages qui, la semaine dernière s'étaient concentrés en zone sud - à présent davantage sécurisée, grâce notamment à la présence de l'ONU et de la force française Licorne - battaient leur plein au nord.

Dans certains quartiers, les maisons ont été la cible de pillards depuis lundi soir d'après plusieurs témoins. "A une heure du matin (locale et GMT), des individus armés sont arrivés à bord de plusieurs 4x4, ont défoncé le portail d'entrée d'une maison, sont entrés et sont ressortis quelques instants après avec la télé, les appareils électro-ménagers, et même le véhicule 4x4 qui était garé", a raconté un résident.

Après des jours de combats, et alors que les armes n'ont jamais été aussi nombreuses dans les rues de la capitale économique, le Plateau, qui abrite le palais présidentiel, demeure un quartier dangereux.

On entendait aussi des coups de feu dans certains quartiers, de Cocody-Riviera, fief des partisans de M. Gbagbo.

Cependant à Treichville (sud) comme à Adjamé (nord), un retour à la vie normale s'esquissait. (GFR)

Belga

Nos dernières videos