Bahrein: un journaliste américain passé à tabac place de la Perle

(Belga) Un journaliste américain couvrant les manifestations à Bahrein pour la télévision ABC a été passé à tabac lors de l'évacuation violente de la place de la Perle à Manama qui a fait quatre morts, a annoncé la chaîne.

Miguel Marquez était en liaison téléphonique avec sa chaîne, lorsqu'il s'est mis à crier "Non! Non! Non! Hé, je suis journaliste. J'y vais, j'y vais. On me frappe". Puis la liaison a été coupée et plus tard, lors d'une nouvelle liaison, M. Marquez a expliqué avoir été frappé et vu sa caméra arrachée aux premières heures de jeudi. "Je viens de me faire passer à tabac par un groupe de loubards. Je suis maintenant dans un marché près de notre hôtel où des gens se sont réfugiés", a-t-il dit, soulignant n'avoir pas été sérieusement blessé. Mercredi, le Comité de protection des journalistes, basé à New York, s'était inquiété "des agressions répétées de journalistes couvrant les manifestations anti-gouvernementales au Moyen-Orient". "Ces derniers jours des journalistes ont été empêchés de faire leur travail, agressés ou interpellés en Libye, à Bahrein, en Iran et au Yémen, " avait dénoncé l'ONG. Il avait également assuré que les autorités de Bahrein avaient "réduit le débit des connexions internet dans le pays depuis deux jours de façon sélective, " affectant notamment les rédactions de presse, le hôtels et les domiciles privés. Mardi, la chaîne américaine CBS avait annoncé qu'une de ses principales correspondantes à l'étranger, Lara Logan, avait été victime d'une "brutale" agression sexuelle en Egypte pendant qu'elle couvrait les événements qui ont mené à la chute du président Hosni Moubarak sur la célèbre place Tahrir au Caire. (MUA)
Nos dernières videos