Nucléaire: Moscou "préoccupé" par les capacités nord-coréennes

(Belga) Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, s'est dit lundi "profondément préoccupé" par les capacités industrielles d'enrichissement d'uranium de la Corée du Nord et a appelé à la reprise des pourparlers à six sur le dossier du nucléaire nord-coréen.

Au cours d'une rencontre avec son homologue nord-coréen, Pak Ui-Chun, en visite de travail à Moscou, "M. Lavrov a exprimé sa profonde préoccupation au sujet des informations sur les capacités industrielles d'enrichissement d'uranium à Yongbyon", a indiqué le ministère dans un communiqué. Yongbyon est le complexe nucléaire considéré comme l'épine dorsale du programme nucléaire de la Corée du Nord. M. Lavrov a "appelé la Corée du Nord à respecter les résolutions "1718 et 1874 du Conseil de sécurité de l'ONU", selon le communiqué. La résolution 1874, adoptée à l'unanimité par le Conseil de sécurité des Nations unies le 12 juin 2009, impose des sanctions économiques et commerciales à la Corée du Nord pour le non-respect de la résolution 1718, dans le cadre de la crise provoqué par le programme nucléaire de Pyongyang. Moscou s'est également prononcé pour une reprise des pourparlers à six sur le programme nucléaire nord-coréen. La Russie est en outre l'un des six pays (les deux Corées, Chine, Russie, Japon, Etats-Unis) impliqués dans les négociations sur le programme nucléaire nord-coréen, qui sont dans l'impasse. Les discussions entre les ministres russe et nord-coréen ont commencé lundi et sont prévues pour durer jusqu'à mercredi. (MPK)
Nos dernières videos